50 KILOMETRES WALK Men Final Published on 11 Aug 2001 16:28
Men's 50km Walk-50 km marche hommes
Poland's Robert KORZENIOWSKI cemented his repuation as the greatest race walker in history this morning by regaining the World Championships 50km walk title he last won in Athens in 1997.

KORZENIOWSKI, who finished in the year's fastest time, 3:42:08, almost a minute ahead of Spain's Jesus Angel GARCIA, thus made up for his disappointment at being disqualified in Seville two years, and added his second World Championships gold to his two Olympic 50km titles from 1996 and 2000. The Pole's incredible sequence of victories also includes the Olympic 20km walk gold in Sydney and the 1998 European championships 50km title. In Athens KORZENIOWSKI became the only man in history to win Olympic and World Championships titles in consecutive years; now he has achieved that feat twice.

GARCIA, the 1993 champion, also finished second to the Pole in Athens. He crossed the line in a season's best of 3:43:07, while Edgar HERNANDEZ of Mexico claimed the bronze medal in a personal best time of 32:46:12, more than ten minutes quicker than his previous best. HERNANDEZ stole the bronze in the final 200m of the race from Latvia's Aigars FADEJEVS, who entered the stadium in third and looked set to add another medal to his silver from Sydney.

The early pace was taken by two Spaniards, Valenti MASSANA and Mikel ODRIOZOLA, but they were soon caught by the pack. At 5km Omar ZEPEDA of Mexico was in the lead, but a large field including KORZENIOWSKI, FADEJEVS and Russia's Vladimir POTEMIN was on his shoulder. Poland's Tomasz LIPIEC then took up the lead for a long stretch between 10 and 25km, but he was reeled in shortly after the two hour mark, by which time Australia's young hope Nathan DEAKES hadbeen disqualified.

KORZENIOWSKI, FADEJEVS and POTEMIN blew past LIPIEC, and by 30km the Russian had been dropped. KORZENIOWSKI and FADEJEVS were stride for stride in the lead for another half an hour until the incomparable Pole made his decisive move. As usual, KORZENIOWSKI timed his strike to perfection. Pulling away from FEDEJEVS after two and a half hours of racing, he gradually increased his lead over the final 15km.

The fading FADEJEVS was soon caught by GARCIA and although they walked shoulder to shoulder for a couple of laps, and appeared to be heading for a close battle for the minor medals, the tough Spaniard's superior strength soon began to tell. GARCIA opened up a gap on the Latvian shortly after 40km, but by this point KORZENIOWSKI was nearly 50 seconds ahead and, barring disaster, had the gold in his pocket.

Popping his shades on to the top of his head, KORZENIOWSKI entered the stadium to be greeted by a sizable and noisy crowd from Edmonton's large Polish community.


News Team mb
_______

Le Polonais Robert KORZENIOWSKI a consolidé sa réputation en tant que plus grand marcheur de compétition de l'histoire en regagnant le titre de champion du monde du 50 km marche qu'il avait remporté à Athènes en 1997.

KORZENIOWSKI, qui a terminé avec le temps le plus rapide cette année, 3:42:08, presqu'une minute devant l'Espagnol Jesus Angel GARCIA, a ainsi compensé pour sa déception lorsqu'il a été disqualifié à Séville il y a deux ans et ajouté sa deuxième médaille d'or aux Championnats du monde à des deux titres olympiques au 50 km de 1996 et de 2000. L'incroyable suite de victoires du Polonais inclut également l'or olympique pour le 20 km marche à Sydney et le titre des Championnats européens du 50 km en 1998. À Athènes, KORZENIOWSKI est devenu le seul homme dans l'histoire à remporter de façon consécutive un titre olympique et un titre aux Championnats du monde; il a maintenant réussi l'exploit une deuxième fois.

GARCIA, le champion de 1993, avait également terminé deuxième derrière le Polonais à Athènes. Il a traversé la ligne d'arrivée en 3:43:07, son meilleur temps de la saison, alors que Edgar HERNANDEZ du Mexique récoltait la médaille de bronze avec un meilleur temps personnel de 32:46:12, un temps plus rapide de dix minutes par rapport à son meilleur temps personnel précédent. HERNANDEZ a enlevé le bronze sur les derniers 200 m de la course au Latvien Aigars FADEJEVS, qui est entré le troisième dans le stade, semblant déterminé à ajouter une autre médaille à l'argent de Sydney.

Le rythme initial a été établi par deux Espagnols, Valenti MASSANA et Mikel ODRIOZOLA, mais ils ont été rapidement rattrapés par le peloton. À 5 km, Omar ZEPEDA du Mexique était en tête, mais un important groupe de marcheurs dont KORZENIOWSKI, FADEJEVS et le Russe Vladimir POTEMIN était à son épaule. Le Polonais Tomasz LIPIEC a ensuite pris les devants sur une longue distance entre 10 et 25 km, pour être devançé à son tour un peu après deux heures; à ce moment, le jeune espoir de l'Australie Nathan DEAKES avait été disqualifié.

KORZENIOWSKI, FADEJEVS et POTEMIN ont rapidement dépassé LIPIEC et après 30 km, le Russe n'était plus en lice. KORZENIOWSKI et FADEJEVS ont lutté pour la place de tête foulée pour foulée pendant une autre demie-heure jusqu'à ce que l'incomparable Polonais pose le geste décisif. Comme d'habitude, KORZENIOWSKI a chronométré son accélération à la perfectioon. Distançant FEDEJEVS après deux heures et demie de lutte serrée, il a graduellement augmenté son avance sur les derniers 15 km.

Fatigué, FADEJEVS a bientôt été rattrapé par GARCIA et, même s'ils étaient épaule à épaule sur quelques tours et semblaient voués à une lutte serrée pour les autres médailles, la puissance supérieure de l'Espagnol s'est révélée au grand jour. GARCIA a mis de la distance entre lui et le Latvien peu après 40 km mais, à ce moment-là, KORZENIOWSKI avait une avance de presque 50 secondes et, mis à part un désastre, était assuré de l'or.

Relevant ses lunettes de soleil sur sa tête, KORZENIOWSKI a pénétré dans le Stade pour être accueilli par un important et bruyant contingent de ses compatriotes représentant l'importante communauté polonaise d'Edmonton.